Costume hôtesse de l'air / Stewardess costume

Publié le par benoite

Parce que la première de la pièce était hier, je mets de côté ma superstition (étant donné que je ne l'ai pas encore vu porté) et vous présente donc mon dernier costume crée pour la pièce "L'importance d'être Ernest et Constante", écrite et jouée par Marie-Céline Courilleault et actuellement en représentation au Théâtre des deux rêves à Paris.

Flyer-recto-def.jpg

flyer_verso-def.jpg

 

Suite aux discussions, j'ai donc proposé ce croquis qui a tout de suite été validé. L'idée étant de donné un côté rétro/ années 60 à la robe:

croquis-hotesse-001.jpg

Bon, je dois encore m'entraîner pour le croquis mais on voit tout de même l'idée générale.

La couleur de la robe a également été un choix du metteur en scène et par chance j'ai réussit à trouver un coupon de 3 mètres juste de la bonne couleur.

La robe a donc fait l'objet comme d'habitude de plusieurs toiles avant d'attaquer le tissu final.

La difficulté résidait dans le couvre chef. En surfant sur Internet, j'ai réussit à trouver ce chapeau

DSC05060.JPG

qui était du plus bel effet, si ce n'est que je devais le recouvrir et le tissu (le même que pour la robe) était trop épais et malgré plusieurs tentatives (avec patron, directement sur le tissu...), le résultat n'a jamais été impecable (trop de plis impossibles à résorber).

J'ai donc décidé de faire un calot, en m'inspirant de modèles et de photos trouvées sur Internet et de celui-ci, commandé également en ligne.

DSC05062.JPG

Je profitait d'être sur cette boutique de surplus militaire pour commander des insignes(les plus discrètes possibles et les moins "militaires).

Et, voici le résultat final !

DSC05040.JPG

DSC05041.JPG

Les photos ne sont pas très bonnes mais je devrais en récupérer de meilleures plus tard.

Pour le calot, il est renforcé avec du thermocollant très épais déniché à ma mercerie favorite "Fil 2000".

Lui aussi a nécessité des essais:

DSC05028.JPG

DSC05034.JPG

Mais je suis assez contente du résultat au final.

Publié dans spectacles

Commenter cet article